MINEUR.E.S

Chaque jour à Paris nous sont signalés de jeunes exilé.e.s à la rue, ils.elles viennent entre autre du Soudan, Afghanistan, Mali, Guinée, Ethiopie, Érythrée, Maghreb, ils. elles ont parcouru des milliers de kilomètres la plupart du temps pour sauver leur vie, échapper au terrorisme, fuir la guerre, parce qu’ils.elles ont perdu l’espoir d’une vie décente et sécurisée auprès de leurs proches, parfois disparus....

Beaucoup sont manifestement mineur.e.s et isolé.e.s. Toutefois, les instances d’évaluation de la minorité, qui seules peuvent accorder une protection officielle via le statut de Mineur Non Accompagné, ne les prennent pas toujours en charge pour des motifs controversés.

Paris d’Exil agit pour alerter sur les lacunes de l’accueil des exilé.e.s en France. L’équipe mineur de Paris d’Exil accompagne plus spécifiquement les mineur.e.s, elle les soutient dans leur demande de prise en charge auprès de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE), les oriente, les aide matériellement au quotidien, et tente de les protéger des dangers de la rue.