• Paris d'Exil

PROCÈS & ACTIONS


En Belgique, des activistes ont détourné des milliers d’espaces publicitaires en une nuit, portant une campagne forte et interpellant sur les décisions prises par leur gouvernement en matière migratoire.

Partout dans le monde, les Défenseur.se.s des Droits et les soutiens des personnes exilées, sont criminalisés, accusés de trafics ; en Italie, les soutiens font l’objet de répression et deviennent le bouc émissaire de la faillite européenne sur les questions migratoires. Les ONGs qui se sont engagées dans le sauvetage des personnes traversant la Méditerranée, ont été obligées de réduire leurs opérations, voire de les stopper, après plusieurs actions de l’UE puis de la Libye Lybie non ?. Accusées de collusion avec les passeurs, obligées de signer des chartes qu’elles respectaient déjà, criminalisées par les pouvoirs publics… La Défenseuse des Droits espagnole, Hélena Maleno Garzon de l’ONG de sauvetage Caminando Fronteras, fait l’objet d’une investigation de la cour pénale marocaine, après avoir reçu des menaces et subi des pressions. L’association italienne Baobab, a été expulsée dix-huit fois par la police. L’Observatoire pour la Protection des Défenseurs des Droits de l’Homme (partenariat FIDH-OMCT) et la LDH ont condamné la multiplication des cas de harcèlement à l’encontre des personnes solidaires et des défenseurs des droits des migrants et réfugiés : « L’assistance portée par Cédric Herrou, Pierre-Alain Mannoni, Raphael Faye Prio et toutes les autres personnes condamnées relevait de la responsabilité des autorités françaises et ne devrait pas être incriminée par celles-ci. Ces personnes ont agi là où les autorités ne le font pas, pour garantir la dignité de personnes migrantes et réfugiées » « En assumant une telle politique de criminalisation, les autorités françaises fragilisent le statut des défenseurs des droits humains. C’est un déni du fondement de la déclaration sur les défenseurs adoptée à Paris en 1998 selon laquelle ‘défendre les droits humains est non seulement un droit pour tous mais aussi une obligation’ ».


0 vue

© 2016-2020 Paris d'Exil, tous droits réservés / Mentions légales / Nous contacter / Recevoir nos emails

website © Oriane Seb

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle