• Paris d'Exil

Pour que l'accueil digne soit la règle, pas l'exception !

[Communiqué de presse commun]


Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, nous avons été témoins de nombreux discours de solidarité, d’appels aux dons et de mesures exceptionnelles pour accueillir les personnes fuyant la guerre en Ukraine. Dans les pays européens limitrophes, mais aussi en France, l'accueil s'organise, et les États se préparent à l'arrivée d'exilé·es ukrainien·nes de plus en plus nombreux·ses. Cette mobilisation est salutaire. Nous, associations œuvrant à l'accueil des personnes exilées, faisons tout notre possible pour accueillir dignement les personnes affectées par cette guerre et poursuivrons nos efforts aussi longtemps qu'ils seront nécessaires.

Nous saluons l’activation de la protection temporaire par l’Union européenne dans le cadre de cette guerre. Nous regrettons qu’elle ne l’ait pas été pour protéger les personnes fuyant massivement des conflits armés par le passé (Syrie, Afghanistan, …), malgré les demandes récurrentes des associations. De la même manière, nous regrettons le choix de la France de n’accorder automatiquement ce régime de protection qu’aux ressortissant·e·s ukrainien·ne·s et aux personnes reconnues comme réfugiées en Ukraine. Nous souhaitons, au contraire, qu’elle soit étendue à toutes les personnes fuyant cette guerre.

Nous nous réjouissons que ce régime exceptionnel, tel que nous le voyons à l’œuvre à Paris, soit en adéquation avec les recommandations formulées par nos associations et acteur·rices de terrain depuis plusieurs années : l’installation dans le pays de son choix, une facilité d'accès à l'hébergement, un accès à la santé immédiat, le droit de travailler, l’ouverture d’une allocation financière sans délai et la gratuité des transports. Ces conditions de premier accueil doivent être garanties à toutes les personnes en besoin de protection. Dernier en date, le rapport Les oubliés du droit d’asile, met en lumière les conséquences désastreuses d’une politique d’accueil lacunaire sur les personnes exilées.


Dans ce contexte, nous nous interrogeons sur les conditions de pérennisation des mesures aujourd'hui mises en place et l’impact de cette mobilisation exceptionnelle sur les autres dispositifs d’accueil. Si ce nouvel élan d’accueil est insuffisamment soutenu financièrement, les dispositifs destinés aux exilé·e·s fuyant la guerre, qui relèvent de la compétence de l’État, continueront de reposer très largement sur des bénévoles et des professionnel·le·s de structures d’accueil déjà fortement sollicitées. Par ailleurs, le sous-dimensionnement des capacités d'accueil des demandeurs·ses d'asile en région parisienne contraint déjà environ 500 personnes exilées à survivre en campements et 800 personnes à habiter en squat. Nous craignons en outre que les listes d’attente des structures orientant les personnes vers ces solutions d’hébergement et d’accompagnement s’allongent de manière conséquente.

Pour que la mise en place d’un accueil digne soit la règle dans notre pays et ne reste pas une mesure d'exception, nous appelons les pouvoirs publics, l’État et les collectivités locales, à sortir d’une politique d’urgence et de réaction. Les dispositifs mis en place pour accueillir les personnes fuyant la guerre en Ukraine témoignent de la possibilité d’offrir un accueil digne pour toutes et tous. Des mesures immédiates et durables doivent être prises dans le respect des engagements internationaux de la France, en faveur de toutes les personnes qui demandent une protection, et ce de manière inconditionnelle.


Liste des associations signataires :

Action contre la Faim

ASILE

Caracol

Causons

COMEDE

Dom'Asile

Droit Au Logement

Emmaüs France

Fondation de l’Armée du Salut

Famille France-Humanité

Fondation Abbé Pierre

Kolone

La Casa Paris

La Chorba

La Cimade Ile-de-France

La Gamelle de Jaurès

Le Chêne et l'Hibiscus

LTF

Médecins du Monde

Médecins Sans Frontières

Nouvelle Page

O-CR (Observatoire des Camps de Réfugiés)

Pantin Solidaire

Paris d'Exil

Première Urgence Internationale

Réfugiés bienvenue

Samusocial de Paris

SAWA

Secours Catholique, Délégation de Paris

Solidarité Migrants Wilson

Thot

UniR

United migrants

Utopia 56

Watizat

Yes we camp