• Paris d'Exil

Expulsions, identitaires & "plan migrant"


Huit mois après la signature, en catimini, d’un accord entre l’Union Européenne et l’Afghanistan “facilitant” le retour forcé des Afghans déboutés du droit d’asile, les expulsions se sont multipliées dans plusieurs pays européens, alors que la situation en Afghanistan continue de s’aggraver. En France, 80 Afghans sont ainsi menacés d’être expulsés de force vers Kaboul. La Cimade vous en dit plus sur ces expulsions forcées. Fin juin, une expulsion a pu être empêchée depuis Roissy grâce à l’action de militants.

Après la reprise des expulsions vers le Soudan puis l’Afghanistan par l’Etat français, sans plus prendre la peine de déléguer la besogne à d’autres par le biais du règlement Dublin III, c’est maintenant vers la Syrie que le gouvernement envisage de renvoyer par la force. Trois jeunes hommes sont depuis début juin en CRA et sous le coup d’Obligations à Quitter le Territoire Français ; peu de chances que leur renvoi soit effectif selon la Cimade, mais détenir des demandeurs d’asile Syrien en les menaçant de renvoi vers Damas est suffisamment abject et ne laisse rien présager de bon.

Suite à une forte mobilisation, Paypal a fini par fermer la cagnotte du groupe identitaire visant à empêcher les sauvetages en mer Méditerranée. Lancé par des Français, ce mouvement a malgré tout eu le temps de faire connaître son initiative répugnante et de collecter plus de 65 000 €. Plus d’infos.

Le nouveau gouvernement multiplie les annonces concernant la politique migratoire : Macron veut réformer le droit d’asile et appelle à “la plus grande humanité”, Collomb souhaite une “réflexion globale sur l’immigration”, un grand “plan migrant” élaboré en dix jours est annoncé par Edouard Philippe… Les termes sont vagues, la précipitation toujours au rendez-vous ; au vu des premiers actes posés à Calais, Paris et dans la Roya par ce gouvernement, nous vous laissons apprécier.

La Brigade Anti-Rafles créée par le collectif La Chapelle Debout reprend du service. Plus d’infos.

MSF a annoncé l’ouverture d’un centre d’accueil de jour pour les Mineurs Non Accompagnés à la rentrée prochaine, puis un dispositif d’hébergement en hôtel et “chez l’habitant" avant la fin de l’année.


25 vues

© 2016-2020 Paris d'Exil, tous droits réservés / Mentions légales / Nous contacter / Recevoir nos emails

website © Oriane Seb

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle