• Paris d'Exil

#FermerLesCRA & cas de Covid

Luttes pour la liberté et l’accès au soin dans les centres de rétention en France !


Au Mesnil-Amelot, dix personnes, (cinq policier·e·s et cinq retenu·e·s) ont été testées positives au coronavirus. Les quarante prisonnier·e·s du CRA ont décidé de lancer une grève de la faim. La direction a, comme toujours, décidé de ne pas discuter ni écouter les personnes qui demandent leur libération, la fermeture des CRA et la prise en charge médicale des malades. Les expulsions ont été suspendues le temps d'une quatorzaine, et les personnes contaminées transférées au CRA de Vincennes... Les préfectures, malgré la crise sanitaire et la fermeture des frontières*, semblent toujours aussi déterminées à enfermer, et, malgré les risques liés au Covid (comme celui de participer à la propagation de l'épidémie), à expulser dès que c’est possible.


Grèves de la faim au Mesnil-Amelot, à Vincennes, au Canet (Marseille), à Rennes. Les personnes retenu·e·s protestent contre la privation de liberté et l'inexistence de mesures d'hygiène dans les CRA.


Cas de Covid-19 aux CRA de Vincennes, du Mesnil-Amelot, de Toulouse...


Un prisonnier du CRA raconte la situation tendue au Mesnil-Amelot. Retrouvez son témoignage sur le site À bas les CRA !


"Soyons solidaires avec les prisonnier·e·s, Liberté et papiers pour toutes et tous !"


*Lire le rapport du CGLPL sur « les droits fondamentaux des personnes privées de liberté à l’épreuve de la crise sanitaire ».

4 vues

Posts récents

Voir tout

Consultation européenne

La consultation européenne Public Consultation on the integration and inclusion of migrants and people with a migrant background est ouverte jusqu'au 21 octobre. Vous pouvez y participer pour donner V

© 2016-2020 Paris d'Exil, tous droits réservés / Mentions légales / Nous contacter / Recevoir nos emails

website © Oriane Seb

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle