• Paris d'Exil

Retour sur le 24 janvier

Le 24 janvier 2021, le collectif Réquisitions a occupé une école maternelle, désaffectée depuis 2 ans, au 58 rue Erlanger, 75016. Nous étions plus de 300, des personnes sans abri, et des soutiens, militant·e·s et personnes mal logées.


La police est passée sans intervenir, puis la sécurité de la Ville de Paris a tenté d'entrer dans le bâtiment mais a dû y renoncer. Nous avons nettoyé les lieux pour s'y installer pour la nuit, en espérant une négociation rapide qui permettrait une prise en charge des personnes présentes, à la rue, pour la plupart exilées, traquées et soumises à la violence des pouvoirs publics à Paris et en petite couronne.


Vers 16h Ian Brossat est venu tenir une conférence de presse. Il a alors déclaré que toutes les personnes seraient hébergées le soir même, dans des lieux que la mairie de Paris allait ouvrir, et ne seraient pas remises à la rue mais relogées ensuite, inconditionnellement !


À 20h nous avons pu diner grâce à la logistique impressionnante de Solidarité Migrants Wilson qui a assuré le repas pour plus de 300 personnes. La protection civile est arrivée pour prendre en charge les personnes fragiles ou malades. Iels ont ensuite aidé à l'organisation des départ en bus. Les familles sont d'abord parties, certaines avec des nourrissons et des enfants en bas âge vers un premier gymnase. Après des moments de flou et de doute un second gymnase a finalement été ouvert. Le seul bus faisant une rotation, la centaine de personnes restantes s'est rendue à pied (à 15 min de marche) vers le lieu de mise à l'abri, un peu avant 1h du matin.


Après plus de 12h cette action s'est terminée sur une victoire inédite, environ 200 personnes mises à l'abri ! Nous restons vigilant·e·s sur les suites de leur prise en charge et nous continuerons tou·te·s à nous battre pour la mise à l'abri, du froid, des violences policières, des dangers de la rue, et à maintenir la visibilité des personnes précarisées quelque soit leur statut administratif ! Nous continuons aussi à lutter pour le respect et la garantie de l'accès aux droits de chacun·e, à un logement digne et stable, un accueil effectif et décent, le droit à la mobilité, à travailler et à étudier !

_______________


Suites de l'action : le mardi 26/01/21, toutes les personnes du premier gymnase (principalement des familles, des mineur·e·s isolé·e·s et des femmes seules) ont pour l'instant été logées dans des hôtels. Les personnes du second gymnases ont été emmenées dans un second lieu d'hébergement dans le nord de Paris.

_______________


Le collectif Réquisitions réunit des associations et collectifs de personnes mal logées, sans logement et sans abri, avec ou sans-papiers, des collectifs de personnes exilées quelque soit leur statut administratif, des collectifs militants de soutien, la CSP75 et la CSP20, le DAL, la Marche des Solidarités, Paris d'Exil, Solidarité Migrants Wilson, Utopia56...


Photos par ©Palice Jékowski, 2021, www.instagram.com/palicejekowski

179 vues

© 2016-2020 Paris d'Exil, tous droits réservés / Mentions légales / Nous contacter / Recevoir nos emails

website © Oriane Seb

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle